Antenne Récepteur AIS
0

Antenne Récepteur AIS

Quelle antenne dois-je choisir pour mon récepteur AIS ?

Nous allons vous guider dans votre choix mais avant  petit rappel sur ce qu’est un récepteur AIS.

L’AIS permet d’identifier les navires lorsque la reconnaissance visuelle ou radar n’est plus possible (nuit, temps de brume, faible échos radars). Des systèmes AIS sont installés sur des marques flottantes (bouées) ou fixes (phares) afin de pouvoir les identifier plus rapidement. L’AIS est particulièrement utile pour éviter les collisions. Certains dysfonctionnements ont été rapportés (mauvaise position de la cible), il est conseillé comme pour tout système électronique de ne pas lui accorder une confiance aveugle, mais de toujours vérifier par d’autres moyens.

L’AIS utilise les deux fréquences VHF 161,975 MHz et 162,025 MHz qui ont été réservées dans le monde entier pour cette application. Le type de modulation est GMSK (Gaussian Minimum Shift Keying) et le débit 9600 bauds. L’empreinte sonore de l’AIS est proche du bruit de fond, et les trames ne durent que 30 millisecondes, ce qui les rend difficile à repérer.

L’efficacité de l’AIS dans ce domaine est toutefois limitée par la portée de la radio VHF (30 à 50 milles).Il permet la transmission de messages adressés à tous, ou à une cible particulière (identifiée à portée). C’est un grand pas en avant dans la gestion de la sécurité en mer.

antenne ais 1 Antenne Récepteur AIS

Voici les informations transmises par l’AIS :

Toutes les 2 à 10 secondes, un navire équipé de l’AIS transmet les informations suivantes (NB: certains capteurs supplémentaires sont nécessaires pour cette liste)

  • Numéro MMSI : identifiant unique du navire
  • Statuts de navigation, par exemple : amarré, au mouillage, faisant route au moteur, à capacité de manœuvre restreinte, échoué, en opérations de pêche, handicapé par son tirant d’eau, faisant route à la voile…
  • Route sur le fond
  • Vitesse sur le fond, entre 0 et 102 nœuds par pas de 0,1 nœud
  • Vitesse de changement de cap (Taux instantané de giration) de 0 à 720 degrés par minute (capteur requis)
  • Position : latitude et longitude avec une précision de 1/10000 de minute (précision non fiable aujourd’hui)
  • Cap vrai (information venant d’un compas)
  • Heure UTC

De plus, toutes les six minutes les informations suivantes sont transmises :

  • Numéro d’appel sélectif
  • Nom du navire
  • Type de bâtiment ou de cargaison (ex. : marchandises dangereuses)
  • Dimensions du navire
  • Position de l’antenne AIS sur le bateau
  • Type d’instrument de positionnement satellitaire : GPS ou DGPS
  • Tirant d’eau de 0,1 à 25,5 m
  • Destination du navire sur 24 caractères
  • ETA : estimation de l’heure d’arrivée à destination
  • Nombre d’hommes d’équipage

Pour terminer et comme énoncé plus haut, le radar AIS se connecte sur l’antenne VHF. Idéalement, il faut dédier une antenne pour le radar mais il est également possible d’utiliser un duplicateur de signal VHF :

http://www.nauticom.fr/store/product_info-n-Duplexeur_VHF_AM_FM-pId-1768.html

Vous pouvez également utiliser un commutateur qui envoie le signal soit sur la VHF, soit sur le radar AIS.

Pour accéder à notre sélection d’émetteurs / récepteurs AIS et antennes, cliquez ici

admin

Add Comment Register



Laisser un commentaire