GPS 4X4 GEOSAT CROSSOVER 6 - Essai complet en raid 4X4
8

GPS 4X4 GEOSAT CROSSOVER 6 – Essai complet en raid 4X4

Peu connu du grand public, le Crossover 6 mérite vraiment qu’on s’y intéresse, surtout lorsqu’on se destine à sortir des «sentiers battus». Malgré quelques petits défauts de jeunesse qui ont très vite été corrigé par AvMap, le fabricant italien qui commercialise le Geosat Crossover, cet appareil aux multiples fonctions est en train de se tailler une belle part de marché dans le petit monde du GPS 4×4, talonnant de très près l’emblématique Garmin. Après plusieurs mois d’essais sur plusieurs pays, nous avons pu dresser un premier bilan très satisfaisant qui place la version 6 en tête de classement sur le plan du rapport qualité / prix…

ASPECT GENERAL

Avec son boîtier bicolore, son aspect satiné et sa finition particulièrement soignée, le Crossover est aussi à l’aise derrière le pare-brise d’une Jeep Rubicon que sur le tableau de bord d’un vieux Toy des sixties. Livré d’origine avec un étrier équipé d’une excellente ventouse à dépression associé à un cordon d’alimentation nomade de type allume cigare, on peut l’utiliser « sorti de boîte » contrairement au Montana qui, malgré son prix, n’est équipé ni d’un support, ni d’un cordon d’alimentation nomade. Un petit bémol cependant en ce qui concerne l’étrier du Crossover : sa platine de réception / alimentation à triple aimant n’est pas toujours très fiable. Suivant le type de véhicule, suivant la suspension dont ce dernier est équipé et selon l’état de la piste, le boîtier à parfois tendance à se « décrocher » si le terrain est un peu trop « remuant ». Attention : ce phénomène n’est pas fréquent et il n’a été constaté que sur un seul des trois véhicules qui ont servis aux tests. On ne doit donc pas arrêter son jugement sur ce seul élément, d’autant que ce système à aimant peut être facilement remplacé par une fixation plus basique et totalement fiable.

L’écran rétro éclairé n’est pas aussi lumineux en plein soleil que celui du Zümo 660 ou du Montana. Il n’en reste pas moins très lisible à toute heure de la journée d’autant plus que les schémas cartographiques et les annotations diverses et variées qui s’affichent sont toujours clairs et précis. Soulignons au passage que l’écran du Crossover est le plus grand des 3 appareils du comparatif qui l’oppose au Zümo 660 et au Montana.

geosat crossover 1 GPS 4X4 GEOSAT CROSSOVER 6   Essai complet en raid 4X4

ERGONOMIE ET FACILIITE D’UTILISATION

La présentation des menus est excellente. Elle présente une arborescence à structure algorithmique horizontale très pratique d’utilisation qui rend l’appareil accessible à tout néophyte. Il n’est pas nécessaire d’être très pointu en la matière pour maîtriser rapidement les fonctions de base de cet appareil. En ce qui concerne les fonctions « avancées », il suffit d’être juste un peu curieux et de prendre son temps pour découvrir les nombreuses possibilités qui font de cet appareil l’un des plus performants de sa génération.

geosat crossover 21 GPS 4X4 GEOSAT CROSSOVER 6   Essai complet en raid 4X4

L’ODOMETRE
Aussi pratique que fiable, avec une très faible marge d’erreur par rapport à un odomètre traditionnel de type Terratrip ou PC trip, l’odomètre du Crossover 6 peut rendre de grands services, surtout si votre appareil de mesure traditionnel tombe brusquement en panne.

LE COMPAS
Le compas est l’élément indispensable qui vous permet d’évoluer au milieu des dunes. Celui du Crossover est de belle dimension. Associé à des champs de données plus ou moins paramétrables, ce formidable outil de navigation est équipé d’une flèche rouge qui mériterait d’être un peu plus épaisse pour être plus visible en plein soleil.

geosat crossover 2 GPS 4X4 GEOSAT CROSSOVER 6   Essai complet en raid 4X4

2 D et 3 D
En 4×4, ou du moins lorsqu’on veut naviguer sur un mode cartographique, il est préférable d’utiliser la vue en 2 D (vision dite « à vol d’oiseau »). En jouant sur le zoom et en faisant défiler la carte on peut aisément se diriger en pleine campagne pour créer ou pour suivre un parcours off road. Lorsque on veut naviguer en mode routier, par contre, il est préférable de basculer en 3 D pour profiter au mieux de l’effet de perspective qui permet de mieux appréhender la route et d’anticiper lorsqu’on veut dépasser quelqu’un…

L’ASSISTANCE ROUTIERE
Moins agréable à l’œil et légèrement moins réactive que celle de Garmin, l’assistance routière du Crossover reste un excellent soutien à la navigation, que ce soit par ses visuels ou par son guidage vocal. Similaire au guidage des célèbres Tom Tom Go et Navman, les références en matière d’assistance routière, le guidage du Crossover est d’une clarté limpide, pour autant qu’on laisse au processeur le temps de faire son travail, ce qu’il fait dans une mesure de temps très honnête. Contrairement au Garmin qui n’indique pratiquement jamais les villes ou les villages qui jalonnent le parcours, le Crossover vous annonce villes, villages, lieux-dits et hameaux, ce qui est d’ailleurs bien appréciable lorsqu’on ne veut pas rouler « bêtement » et surtout lorsqu’on veut surveiller sur une carte sa position. On peut ainsi modifier son parcours, pour une raison ou pour une autre, ce qui n’est jamais évident lorsqu’on navigue sur Garmin attendu que la cartographie Navteq reste hermétique et « muette » quel que soit le niveau de détail sur lequel on a configuré l’appareil.

geosat crossover 3 GPS 4X4 GEOSAT CROSSOVER 6   Essai complet en raid 4X4

NAVIGATION OFF ROAD
Que ce soit par le logiciel de conversion AvMap ou par celui d’Ozzi Explorer, le Crossover peut être alimenté en routes et waypoints d’un simple clic de souris au même titre qu’un Garmin. Si vous partez sur un raid organisé et si l’on vous envoie à l’avance l’ensemble des WPTS et des routes, vous pourrez transférer n’importe quel fichier en un temps record, même si ce fichier est issu du célèbre MapSource qui anime tous les Garmin de l’ensemble des organisations.

SENSIBILITE ET RECEPTION
Suivant le pare-brise derrière lequel il se trouve, le Crossover peut rencontrer des problèmes de réception. Aucun souci derrière un pare-brise de Toyota. Par contre, derrière un pare-brise de Jeep, là c’est une autre histoire. La réception devient erratique ou carrément impossible ! Dans ce cas il faut avoir recours à une antenne extérieure dont le prix n’est pas excessif, mais cela remonte d’autant le budget final de l’appareil…

EN RESUME
Un excellent GPS, bien fini et très agréable d’utilisation, qui permet de se déplacer sur tous les terrains, aussi bien sur route que dans les dunes grâce à son compas et ses nombreuses fonctions. Sans trop s’avancer, on peut dire de cet appareil qu’il est le must de la polyvalence. On peut l’utiliser aussi bien pour chercher un hôtel dans une métropole étrangère que pour se guider à travers la savane. Que demander de mieux ? Vendu au prix de 379 € TTC, le Crossover est, dans sa catégorie, le moins cher du marché pour un niveau de qualité et de fonctionnalité qui laisse augurer un bel avenir…

admin

8 Comments

  1. Bonjour,

    Je viens de faire l’acquisition de ce GPS que je découvre et dont j’ai fait les mises à jour et…. impossible de trouver comment basculer en mode 4×4 (boussole, etc)… Je sais j’ai l’air idiot mais j’ai beau naviguer dans les menus rien à faire je trouve rien… :(
    Une erreur dans le choix du modèle lors de la mise à jour logicielle est-elle possible ??

  2. Bonjour, ça fait environ 1année que j’ai un Geosat 4×4.

    Il a de bonnes fonctionnalités pour le offroad et il est précis, mais pour ce qui est de l’assistant routier (guidage sur route) c’est pas la panacée…

    Impossible de sélectionner une destination qui se trouve à plus de 200-250 km! Sans parler des itinéraires bizarre qu’il sélectionne…

    Par ex.: Saumur => Lorient « au plus court en évitant les autoroutes et les péages » il nous a fait passé par… St-Nazaire!

    C’est un bon produit, facile à utiliser, la sélection des voix est assez marrante (essayez les voix sexy italienne ou brésilienne :D) mais le guidage routier laisse vraiment à désirer, imaginez de faire un Paris – Barcelone pour prendre le bateau pour le Maroc, sans prendre les autoroutes, à coup de 250km.

  3. vos dites : \"si l’on vous envoie à l’avance l’ensemble des WPTS et des routes, vous pourrez transférer n’importe quel fichier en un temps record, même si ce fichier…\"
    Or je viens d\’acquérir GPS 4X4 GEOSAT CROSSOVER 6, et malgré toutes mes tentatives, conversions de formats, et une certaine expérience des GPS (Magellan et Garmin), je ne suis arrivé à importer via, Geosat Suite, que des traces (j\’utilise par ailleurs Ozi Explorer) mais ni waypoints, ni route.
    Il semblerait que pour importer des waypoints et de routes, il faille utiliser un cordon série spécial, qui n\’est pas livré avec la version que j\’ai achetée (France).
    Pouvez vus me confirmer ?
    Cordialement.
    Christian

    • Bonjour,
      Voici les réponses à vos questions
      1. On ne peut pas transférer les routes, mais on peut transférer des routes que d’un GEOSAT à un autre
      2. On peut transférer des Waypoints
      3. Le cordon permet de transférer des Waypoints et tracés en temps réel du GEOSAT vers un PC en utilisant le GEOSAT comme antenne
      4. On peut convertir des Waypoints en utilisant un logiciel mais il n’est pas possible de convertir des routes
      Cordialement.

  4. bonjour,
    Je viens de lire votre article ; je possede un crossover et je ne sais pas comment « exploiter »les traces envoyer par l’organisation
    Pouvez vous m’aider?
    Merci

    • Bonjour,
      Je pense que vous faites référence aux Waypoints.
      Si ce sont des Waypoints dans un format différent du format du GPS Crossover (par exemple, Garmin), vous devez passer par un logiciel de conversion qui va convertir au bon format. Ce logiciel est Babel : http://www.gpsbabel.org/
      Si c’est un autre Geosat Crossover, vous devez transférer les Waypoints sur votre ordinateur pour les mettre sur votre GPS par la suite.
      Cordialement.

Add Comment Register



Laisser un commentaire