panneau solaire amorphe
0

Panneau solaire monocristallin, polycristallin, amorphe… Que choisir ?

Les panneaux solaires, quelle histoire ! Il est vraiment très facile de se perdre dans toutes les informations que l’on peut trouver sur internet. Que choisir lorsque l’on veut équiper son camping-car, son bateau, ou simplement sa maison ?

Tout d’abord, pour éviter de se faire des nœuds, le mieux est de partir à la source, et de trouver ce qu’est un panneau solaire. La suite viendra toute seule. En premier lieu, le phénomène se produisant dans un panneau est dû à la lumière du jour, mais là, je ne vous apprends rien.

Les photons émis par le soleil viennent frapper la cellule photovoltaïque et arrachent des électrons au passage. Ce déplacement de charge électrique vient former une différence de potentiel (et donc créer une tension). C’est le même principe qui se produit dans une pile, sauf que les électrons se déplacent seuls. Mais ça c’est autre chose.

Une fois que l’on sait tout ça, on retombe sur la même question, « Que choisir comme panneau, comment savoir la meilleur technologie à acheter ? ».

Focalisons-nous sur les trois technologies les plus répandues : les panneaux solaires monocristallins, les panneaux solaires polycristallins, ou les panneaux solaires amorphes.

Commençons par le plus simple, les panneaux solaires à cellules amorphes.

panneau solaire amorphe e1363089496997 Panneau solaire monocristallin, polycristallin, amorphe… Que  choisir ?

Ces cellules solaires sont pour la plus part utilisées sur les calculatrices, les montres ou autres gadgets solaires. Elles fonctionnent même en éclairage faible, ou diffus. Vous pouvez donc l’utilisez à l’intérieur de votre maison, sans forcément avoir un beau rayon de soleil qui vient frapper la cellule.

Vous trouverez aussi cette technologie sur des supports souples de différentes tailles.

Toute fois ! Attention, ce type de panneau solaire n’a pas un rendement très élevé, entre 5 et 7% seulement. Vous aurez donc besoin de beaucoup de panneaux solaires amorphes pour couvrir votre besoin en énergie. (Environ 60Wc/m² pour cette technologie).

Mais qu’est-ce que le rendement ? C’est très simple : lorsque l’on vous vend un panneau 5W, cela correspond ici à 5% de la valeur théorique totale de ce que pourrait produire la cellule (en l’occurrence 100W). Reportez-vous au graphique en bas de page pour avoir une vision globale des rendements en fonction des panneaux existants.

Un exemple de panneau solaire amorphe chez Watteo.

Après cela, il existe des panneaux solaires à cellules monocristallines.

panneau solaire monocristallin e1363089697536 Panneau solaire monocristallin, polycristallin, amorphe… Que  choisir ?

Ces panneaux sont à mon sens les meilleurs du marché du fait de leur rendement, et également des dérivés possible augmentant la puissance par cellule (tel que le Black Cristal ou le Back Contact, très répandu, et connu pour être le record du monde du rendement solaire).

Ils sont certes les plus chers, mais également les plus rentable, de par leur rendement allant jusqu’à plus 20% pour les très bonnes fabrications.

Ces cellules formées d’un bleu uniforme ne sont pas dures à repérer, comme leur consœurs polycristallines (mais ça, c’est pour plus tard).

Comme je le disais plus haut, le rendement de ces cellules va de 15% à plus de 20%, avec un ratio d’environ 150Wc/m². On les retrouve sur des panneaux rigides, voir semi souple. Le seul inconvénient de cette technologie reste donc son prix.

Encore une fois, de bons exemples de panneaux monocristallins rigide, et panneaux solaires souple chez Watteo.

Enfin, la dernière technologie, les panneaux solaires à cellules polycristallines.

panneau solaire polycristallin e1363089813512 Panneau solaire monocristallin, polycristallin, amorphe… Que  choisir ?

Formées de plusieurs cristaux rendant ces cellules remplies de centaines de facettes, c’est un dérivé de la technologie monocristalline. Ayant un rendement légèrement plus faible (~15%) ainsi qu’un ratio d’environ 100Wc/m², elles sont moins chères que les monocristallines, mais presque autant répandues.

Attention, ces panneaux ont un rendement beaucoup plus faible sous un ensoleillement diffus ou trop faible.

Un petit exemple de panneau solaire polycristallin toujours chez nos amis Watteo.

En conclusion, si vous souhaitez équipez votre maison, votre chalet, votre camping-car ou que sais-je, le mieux reste de planifier un bon budget au préalable, afin de choisir entre un panneau poly ou monocristallin. (La principale différence restera la taille du panneau et le prix de l’installation).

Ensuite, si vous partez en randonnée, avec votre petit panneau solaire pliable sous le bras, ne vous en faites pas, il sera en silicium amorphe, mais là, il n’y aura pas de grande question à se poser.

Je vous ai préparé également un petit schéma récapitulant les rendements des panneaux disponibles dans le commerce afin de savoir que choisir !

Ce sera tout concernant les cellules photovoltaïques. En espérant que beaucoup y perdent leur migraine !

panneau solaire rendement Panneau solaire monocristallin, polycristallin, amorphe… Que  choisir ?

 

admin

Add Comment Register



Laisser un commentaire