technologie_bateau1
20

Internet par satellite en mer, de son bateau, ou sur terre en site isolé

Internet par satellite en mer ou sur sites isolés

Comment peut-on avoir internet sur un bateau en mer loin des côtes ou sur terre en site isolé ?

Il est effectivement possible d’avoir un accès à internet du bateau ou à partir d’un site isolé. Nous vous présentons dans cet article les solutions existantes. Vous noterez qu’elles ont des débits mais aussi des coûts différents.

technologie bateau1 Internet par satellite en mer, de son bateau, ou sur terre en site isolé1) Internet sur terre et en mer avec un téléphone satellite :

Téléphone satellite Iridium pour une couverture mondiale ou Thuraya pour une couverture Afrique, Méditerranée, Europe, Proche/Moyen Orient et Asie. Grâce au kit data équipant le téléphone vous pourrez connecter celui-ci à votre ordinateur et accéder par exemple à vos emails et/ou sites internet. Il s’agit d’une connexion data qui vous permettra de dialoguer a une vitesse assez faible (maximum 9 Kbps). Cette vitesse permettra néanmoins de charger un fichier GRIB «moyen» en 4 à 5 minutes. La facturation se faisant à la minute ou à l’unité pour le Thuraya il vous faudra compter en moyenne 1.50 Euros la minute de communication. Le téléchargement du GRIB vous coutera donc dans 6 à 7,5 Euros.

Avantages : Le téléphone satellite a comme avantage d’être le moins cher des systèmes pour se connecter à internet en mer ou en sites isolés. Il peut bien entendu être utilisé pour téléphoner ou se faire appeler. Il permet de télécharger des fichiers GRIB météo sans problèmes et d’envoyer et recevoir des e-mails. Il peut être rechargé à distance en unités/minutes de communication.

Inconvénients : La vitesse de transfert des données est faible. Pour des accès répétés à internet ce n’est pas le système idéal. Il n’est pas approprié à une utilisation avec le bateau ou le véhicule en mouvement sauf à s’équiper d’une antenne externe marine.

Budget : Pour vous équiper d’un téléphone satellite il faudra compter entre 1000 Euros TTC pour le Thuraya et 1500 Euros TTC pour l’Iridium. A cela il faut ajouter la carte SIM et les recharges qui couteront de 1 à 1.5 Euros la minute selon la formule choisie. Les recharges peuvent ensuite s’effectuer a distance.

iridium 95552 Internet par satellite en mer, de son bateau, ou sur terre en site isolé

Iridium 9555

thuraya sg25202 Internet par satellite en mer, de son bateau, ou sur terre en site isolé

Thuraya SG 2520

Pour voir notre sélection de téléphones satellites, cliquez ici

2) Internet en mer avec un terminal fixe maritime :

Il s’agit principalement des terminaux utilisant les réseaux satellitaires Inmarsat et Iridium. Les terminaux les plus récents sont l’OPEN PORT d’Iridium, les FLEET 33, 55 et 77 ainsi que les BRAODBAND 250 et 500. L’Open Port d’Iridium et les Fleet on un débit théorique qui va varier entre 4 et 64 Kbps, jusqu’à 128 Kbps pour le Fleet 77. En ce qui concerne les Broadband la vitesse varie de 32 à 284 Kbps pour le 250 et peut aller jusqu’à 480 Kbps pour le 500. Tous ont une couverture mondiale. Avec des terminaux tels que les Broadband 250 et 500 vous pouvez envisager de travailler à bord compte tenu du débit. Ces équipements nécessitent une installation avec une antenne extérieure omnidirectionnelle sous radome étanche et un terminal à l’intérieur. L’installation devra être faite par un technicien dans la mesure ou un paramétrage du modem est nécessaire.

Avantages : vitesse de dialogue permettant un temps de téléchargement réduit. Ils permettent de faire de la voix (téléphonie) et du data (email, internet). Ils sont particulièrement adaptés à des utilisations qui vont au delà du simple téléchargement de fichiers GRIB par exemple. Ils s’utilisent avec le bateau en mouvement.

Inconvénients : Leur installation doit être réalisé par un technicien pour le paramétrage du modem.

Budget :

Open Port Iridium : achat du matériel environ 3900 Euros TTC, coût ouverture de ligne, coût moyen de communication de 1,2 dollars a 10 dollars le MB.

Fleet Broadband : achat du matériel environ 5000 Euros TTC pour le 150, 7500 Euros TTC pour le 250 et 15000 Euros TTC pour le 500, coût ouverture de ligne, coût moyen de communication entre 1,7 et 58,6 dollars la minute ou MB selon le protocole et le débit choisi.

iridium open port Internet par satellite en mer, de son bateau, ou sur terre en site isolé

Iridium open port

broadband 500 Internet par satellite en mer, de son bateau, ou sur terre en site isolé

Broadband 500

Pour voir notre sélection de matériel internet maritime par satellite, cliquez ici

3) Internet sur terre avec un terminal fixe terrestre :

Il s’agit de terminaux/modems qui vont devoir être utilisés en fixe et orientés vers le satellite. Ils vont avoir une fonction voix (téléphone) et data (internet). Il y a principalement 3 systèmes : le BGAN Wideye, Le BGAN Thrane and Thrane 300 et 500 et le Thuraya IP. Les BGAN ont une couverture mondiale alors que le Thuraya IP ne couvrira que la Méditerranée, l’Europe, le Proche Orient et l’Asie. Ces systèmes ont une vitesse de dialogue plutôt élevée, en effet le BGAN Wideye et le BGAN 300 peuvent dialoguer en vitesse jusqu’à 380 Kbps. Le BGAN 500 lui va aller jusqu’à 460 Kbps. Il vous permettront donc aisément de faire de l’E-mail ou d’aller surfer sur internet.

Avantages : vitesse de dialogue permettant un temps de téléchargement réduit. Ils permettent de faire de la voix (téléphonie) et du data (email, internet). Ils sont particulièrement adaptés pour des utilisations qui vont au delà du simple téléchargement de fichiers GRIB. Ils ont un rapport vitesse de dialogue / coût très intéressant. Système autonome portable. Certains modèles permettent de connecter plusieurs combinés téléphoniques.

Inconvénients : Système utilisable en fixe mais pas en mouvement.

Budget :

BGAN Wideye : achat du matériel environ 1500 Euros TTC, ouverture de ligne, coût moyen de communication pour un abonnement mensuel de 10 MB / mois de l’ordre de 10 dollars le MB.

BGAN 300/500 : achat du matériel environ 2490 Euros TTC pour le 300 et 2860 Euros TTC pour le 500, coût moyen de communication pour un abonnement mensuel de 10 MB / mois de l’ordre de 10 dollars le MB.

bgan wideye Internet par satellite en mer, de son bateau, ou sur terre en site isolé

BGAN Wideye

thuraya ip Internet par satellite en mer, de son bateau, ou sur terre en site isolé

Thuraya IP

Pour voir notre sélection de matériel internet terrestre par satellite, cliquez ici

Les différentes couvertures :

inmarsat bgan couverture Internet par satellite en mer, de son bateau, ou sur terre en site isolé

Couverture - Inmarsat BGAN

couverture thuraya Internet par satellite en mer, de son bateau, ou sur terre en site isolé

Couverture Thuraya

admin

20 Comments

    • Bonjour,
      A ma connaissance, il n’est pas possible de faire cette manipulation. Vous devrez donc rester sur votre Iridium pour les e-mails et la météo.
      Cordialement.

  1. bonjour,je suis camerounais resident a douala.Je travaille dans la recuperation de huiles usees au port autonome de douala et je voudrais communiquer avec des navires par internet ou telephone satelite a partir d un cyber cafe. s l vous plait cest urgent.

  2. Bonjour,
    Je me deplace souvent en Iran et j’ai la faille qui vivent labas,malheureusement le regime mais des filtre sur les connexions adsl donc pendant mon sejour d’affaire je ne peut pas avoir un debit optimal a cause des antifilre et proxy, est ce que la connexion par satelite peu m’aidez a avoir un bon debit sans passez par le resau Iranian. merci

    • Bonjour,
      En effet, Internet par satellite vous permettra de vous connecter. Nous pouvons vous conseiller le BGAN Wideye Sabre 1 : Cet équipement vous permet de voyager dans le monde entier tout en restant connecté en service e-mail et Internet de manière totalement autonome. Cordialement.

  3. Bonjours
    Je désire parcourir pendant 6 mois les océans à proximité du continent européen à bord d\’un catamaran de luxe. L\’accès à internet est pour moi très important, cependant je peux me contenter d\’effectuer mes communications lorsque je serai arrêter(dans un port ou ancré). Si j\’utilise le BGAN Wideye Sabre 1 sera-t-il possible pour moi de me connecter à un réseaux comme le Astra2connect durant la période ou les satellites seront accessibles. Potentiellement, j\’aimerais utiliser les forfait onéreux que vous proposer dans votre article le moins possible. Est-ce possible?
    Merci de votre bon travail
    Francois

    • Bonjour,
      Il existe plusieurs formules possibles mais qu’il est difficile de les détailler de manière complète sur le blog. Nous vous conseillons de prendre contact avec la société Nauticom, un de nos partenaires, par e-mail (contact@nauticom.fr) ou par téléphone (0491462588). Nous leur avons d’ailleurs envoyé votre demande pour qu’ils en prennent connnaissance.
      Cordialement.

  4. Bonjour,

    Je cherche une solution pour un équipement de transmission de données en mer.
    Je dessine actuellement un navire de 45m qui va accueillir à demeure six journalistes qui doivent pouvoir communiquer sans restriction de débit sous presque toutes les latitudes (téléphone, transmission de lourds fichiers vidéos, routage, météo).
    Pour le moment je cherche surtout des renseignements sur le ardware (antenne, modem et autres périphériques de réception). J’aimerais connaitre le poids et la consommation électrique d’un tel système.
    Si quelqu’un peut me guider ici… Qu’il en soit remercié par avance.

    Frédéric

    • Si vous souhaitez communiquer en mer et transmettre des fichiers assez lourds il vous faudra utiliser le Fleet broadband 250 qui permettra de gérer des échanges de fichiers avec une vitesse de connexion raisonnable.
      http://www.nauticom.fr/store/product_info-n-Inmarsat_Fleet_Broadband_250_Sailor-pId-1936.html

      Le fleet broadband est constitué d’une antenne satellite de 32.9 cm x 27.5 cm de diamètre, d’un modem d’une taille de 42.5 cm x 26.4 cm x 27.3 cm qui fonctionne en large plage (10 à 32 volts) ne nécessitant pas de régulateur. Le Fleet broadband est livré avec un combiné téléphonique et du câble pour son installation. La consommation maximum en utilisation est de 150 watts.

      Le fleet broadband 250 vous permettra de gérer des échanges de données à une vitesse maximale de 284 Kbps.

      Pour ce qui est de l’utilisation après installation du matériel, il faudra acheter la carte SIM et ensuite s’abonner à un des nombreux forfaits proposés par Inmarsat dont vous trouverez le détail ci-dessous :
      http://www.nauticom.fr/store/files/doc/tarif_communications-Fleet-broadband.pdf

      Si vous souhaitez un devis personnalisé ou de plus amples informations sur ce matériel nous vous conseillons de contacter la société Nauticom, spécialiste de la communication satellite en mer, par téléphone au 04 91 46 25 88 ou par mail à contact@nauticom.fr

  5. Bonjour,
    J\’ai organisé mon business de façon a tout pouvoir faire par internet.
    Je vais naviguer sur mon voilier durant un an dans la zone Ocean Indien et Atlantique.
    Les calculs que j\’ai fait concernant mes besoins en Data sont les suivants :
    moyenne de 100MB / mois (principalement de la messagerie)
    Quel équipement satellitaire et abonnement vous semble la plus approprié ? Un \"système utilisable en fixe mais pas en mouvement\" me semble envisageable car je sais que je ne travaillerais pas EN mer mais plus au mouillage dans le calme.
    Merci beaucoup pour vos conseils.
    Bien a vous,
    Marc

    • Bonjour,

      Pour gérer 100MB par mois il vous faut en effet un système satellitaire avec un débit assez important. Deux solutions s’offrent a vous :
      le Fleet broadband 150, qui peut s’utiliser en mouvement grâce a son antenne omnidirectionnelle et
      le BGAN qui lui ne peut s’utiliser qu’au mouillage.
      Compte tenu du fait que vous allez utiliser le système uniquement au mouillage nous vous conseillons donc le BGAN Wideye qui vous permettra en utilisation statique d’avoir un débit pouvant aller jusqu’à 380 Kbps. Il pourra aussi vous servir pour téléphoner.

      C’est sans doute l’un des meilleurs rapport qualité prix pour faire du « haut débit » par satellite en statique.
      http://www.nauticom.fr/store/aventure/product_info-n-BGAN_Wideye_Sabre_1-pId-2176.html

      Vous pouvez contacter la société Nauticom spécialisée dans la communication satellite pour avoir plus d’informations sur ce type de système.

    • En effet le modem Pactor, connecté à une BLU peut être une solution pour expédier et recevoir des e-mails et expédier/recevoir des fichiers et infos meteo. Il permettra donc de recevoir des fichiers Grib. Par contre il ne permettra pas de se connecter à internet. Il sera donc utile pour ceux qui veulent un système de communication pour de la météo et l’envoi / réception de message.

      Il se différencie de la téléphonie satellite sur les points suivants :

      – Le modem pactor ne permet pas d’accéder à internet contrairement aux systèmes satellites (Iridium, Inmarsat et Thuraya).
      – Il ne permet pas d’être utilisé comme un téléphone et donc d’appeler ou d’être appeler ce que font bien entendu les téléphones satellites.
      – Les couts de communication ne sont pas payants sur le Pactor, pour ce qui est des infos météo contrairement aux systèmes satellites, car il utilise la BLU. Pour le mail il vous faudra prendre un abonnement sail mail de 200 USD / an.
      – Dans les deux cas satellite et modem la couverture sera mondiale.
      – Enfin le cout modem + BLU marine « entrée gamme » il faudra compter dans les 3000 euros, à comparer au 1500 euros des téléphones satellites ou au 4900 euros du fleet broadband 150, auxquels il faudra ajouter les couts de communications.

    • Étant données les zones couvertes en mer par le système Astra2connect (Mer du Nord, Mer Baltique et nord de la Méditerranée) nous n’avons pas jugé qu’il présentait un grand intérêt dans le monde du nautisme où les attentes en terme de couverture sont généralement beaucoup plus importantes.

  6. Bonjour,

    concernant l’accès internet en mer, est-il possible de pouvoir envoyer en temps réel des images de notre bateau pour que nos amis puissent nous voir pendant notre traversée en atlantique?
    Merci de la réponse.

    Virginie

    • Vous pourrez envoyer vos photos par satellite du bateau, mais attention étant donné le poids du document cela ne pourra pas se faire avec un téléphone satellite mais plutôt avec une installation du type Open port ou Fleet broadband.
      Bonne traversée

  7. si j’ai bien compris, le broadband fleet est bien plus onéreux (achat matériel et coût de com) que le BGAN, qui a comme seul défaut d’être unidirectionnel, mais quelques tests sur un bateau semblent démontrer une grande robustesse du signal aux roulis et autres changements de direction…

    • Oui le Bgan est moins cher. Le Fleet a une antenne omnidirectionnelle et a été conçu pour être utilisé en mer avec un bateau en mouvement. Le Bgan est conçu a l’origine pour une utilisation terrestre car son antenne doit être orientée et il est plutôt utilisé de manière stationnaire.
      Sur un bateau le Bgan pourra être utilisé au mouillage par exemple ou avec un bateau à très faible vitesse et sans changement de direction. S’ il y a des changements de direction il faudra réorienter l’antenne.

Add Comment Register



Laisser un commentaire