0

Les climatiseurs portables

climatiseur-portatif-ac2400

Très attendu par la majorité d’entre nous, le beau temps fait enfin son apparition ! Quoi de mieux que de commencer à s’équiper pour affronter les chaleurs estivales. Que vous soyez sur les routes à bord de votre camping-car ou bien chez vous, un climatiseur ne sera pas

Read more
0

Éolienne bateau horizontale et verticale

éolienne rutland 913

Navigateurs invétérés cet article vous concerne ! Vous seul le savez mieux que n’importe qui, le marin doit savoir s’acclimater aux intempéries et se soumettre aux volontés d’Eole, maître et régisseur des vents. Le principe de l’éolienne marine se sert de cette force

Read more
0

Pompes solaires et kits solaires de pompage

L’énergie obtenue grâce à des panneaux solaires photovoltaïques est sans concurrence lorsque le réseau est absent, ou lorsque les coûts de raccordement réseau sont élevés (environ 30 000 €). Cette réalité est encore plus accentuée dans le cas d’applications de pompage, du fait de l’adéquation entre la demande maximale en eau et la disponibilité optimale de la ressource solaire.

Les critères qui guident le choix d’une pompe sont les suivants :
– La nature du liquide pompé, viscosité, température, présence de corps solides.
– La configuration des lieux et profondeur du forage (d’ où part-on et où va-t-on)
– Le débit et la pression souhaités.
– L’énergie consommée.

Les choix précédents déterminent :
– Le type de pompe : de surface ou immergée
– La technologie : centrifuge ou volumétrique

Deux montages avec panneaux solaires sont possibles :

1) Panneau solaire + batterie + pompe : le panneau solaire alimente la batterie qui stocke l’énergie, donc la pompe peut fonctionner sans soleil (la nuit par exemple)

2) Panneau solaire + pompe (sans batterie) : la pompe fonctionne uniquement lorsque le panneau photovoltaïque capte de l’énergie solaire, donc elle fonctionnera au maximum quand le soleil est au zénith. Ce fonctionnement est appelé fonctionnement « au fil du soleil ».

Ces pompes solaires ont de multiples utilisations :

– Remonter l’eau du fond d’un réservoir ou d’un puits
– Alimenter un bassin pour poissons en eau renouvelée (oxygénée)
– Alimentation en eau potable
– Abreuvage du bétail
– Régulation des nappes d’étang
– Irrigation d’un jardin ou d’un champ
– Alimenter une cascade ou un petit jeu d’eau à partir d’un bassin
– Vider la cale d’un bateau
– Vider une cave automatiquement

  • Les pompes solaires immergées
  • Les pompes solaires de surfaces
0

Comment choisir votre GPS ?

gps_garmin_extre_30

La fonction de base d'un GPS est de vous donner votre position en se référant à des données émises par des satellites.  Grace à ces positions il est donc possible d’utiliser son GPS pour la navigation et c’est bien là sa valeur ajoutée première.

Aujourd’hui nos

Read more
0

Batteries : démarrage, servitude, traction, marine

Que ce soit pour une voiture, un camping-car, un bateau ou tout autre appareillage motorisé, les batteries doivent répondre à des caractéristiques très différentes en fonction de leur(s) utilisation(s). Nous vous présentons à suivre quelques définitions qui vous permettront de définir votre besoin et ainsi de ne pas vous tromper dans le choix et l’achat de votre batterie.

Batterie de démarrage :

Ce type de batterie privilégie le rapport intensité maximale disponible par rapport au volume. Une batterie de démarrage comme celles vendues pour les voitures est conçue pour délivrer un courant important pendant un court instant. Lorsqu’il s’agit d’une batterie à électrolyte liquide, elle ne peut pas être déchargée de plus de 20% au risque de déformer les plaques minces de façon irréversible.
Il faut aussi noter que bien souvent les batteries de servitude en place sur les bateaux peuvent être utilisées pour le démarrage du moteur. Pour le vérifier, il suffit de comparer l’intensité maximale que peut fournir la batterie (CCA) à celle nécessaire pour le démarreur. Ceci est particulièrement vrai pour les batteries AGM et Gel qui permettent d’atteindre des courants de décharge plus élevés que les batteries de servitude pour une même capacité.

Batterie de servitude (ou service):

Une batterie de servitude est conçue pour une utilisation en décharge profonde (80%) et un nombre de cycles de charge décharge important (jusqu’à 1200 cycles pour une batterie de qualité en fonction de la profondeur de décharge).
Ce sont les batteries à électrolyte AGM ou gélifié qui sont le mieux adaptées même si certaine batteries liquides répondent à ce besoin. Leur capacité étant en général importante, elles peuvent aussi être utilisée pour démarrer le moteur.

Batterie de traction:

C’est une batterie capable de délivrer de fortes intensités pendant une longue durée. Elle est utilisée par exemple pour des chariots élévateurs. Les batteries AGM et gel répondent à ce besoin, des batteries liquides à entretien (possibilité de rajouter de l’eau) sont aussi conçues pour cet usage.

Batterie marine:

Une batterie marine est conçue pour prendre en compte toutes les contraintes de la navigation. C’est une batterie de servitude qui peut être aussi utilisée pour le démarrage (même si pour des raisons de sécurité, il est préférable de dédier une batterie au démarrage). Une batterie marine doit de plus être étanche et avoir un niveau d’électrolyte suffisant pour que les électrodes soient toujours immergées, ceci quelle que soit la gite du bateau. Elle doit de plus avoir une bonne résistance mécanique et être conçue pour limiter les dégagements gazeux pour des raisons de sécurité et de longévité.

Lorsque l’on achète une batterie dite marine, il faut absolument en vérifier la technologie et s’assurer qu’elle répond au besoin (pas d’écoulement, peu de dégagement gazeux, et enfin étudier les performances). Les batteries à électrolyte gélifié (AGM ou gel) sont de par leur technologie les mieux adaptées à une utilisation marine.